mercredi 27 août 2014

Super Louis et l’île aux 40 crânes / Florence Hinckel ; ill. Anne Montel aux éditions Sarbacane, collection Pépix

super_louis.jpg

Louis est un petit garçon à l’imagination débordante, rêvant jour et nuit qu’il est un super héros ! A ses heures perdues, il rédige d’ailleurs un manuel de super héros, vous donnant tous les conseils pratiques pour agir en super héros dans toutes sortes de situations. Mais voilà, un beau jour, en compagnie de Vanessa, une de ses meilleures amies, et Gustave, son pire ennemi, il va être kidnappé par un type voulant s’enfuir avec un pactole fraîchement dérobé. Et c’est sur l’île aux 40 crânes que les trois enfants vont se retrouver prisonnier de ce malfaiteur. Et si je vous dis que l’île aux 40 crânes porte bien son nom ? Je vous fait frémir, n’est-ce pas ?

Super Louis et l’île aux 40 crânes est un roman que les enfants et leurs parents prendront plaisir à lire car ce fameux Louis ne manque pas d’humour ! Les situations sont souvent drôles et les trois enfants n’ont pas leur langue dans leur poche !

Encore une fois Florence Hinckel a réussi à me surprendre, moi qui n’ai jamais été attirée par les romans enfants même lorsque j’étais bibliothécaire jeunesse ! Comme pour Secrets.com, j’ai ouvert le livre avec réticences mais je l’ai lu avec beaucoup de plaisir, le sourire aux lèvres. Pari tenu, on attend le suivant !

mardi 8 octobre 2013

Secrets.com / Florence Hinckel

secrets_com.gif

Un peu réticente à commencer cette lecture destinée aux pré-adolescents, j’ai été surprise de tourner les pages avec plaisir.

Mona est élève en classe de sixième. Avec tout son groupe d’amies, elle décide d’ouvrir un forum où tous les élèves de sixième pourront déposer leurs secrets, toutes ces petites choses que l’on a sur la conscience mais que l’on n’ose pas partager alors que ça fait tant de bien d’ouvrir son cœur.

Ce forum va être l’occasion d’aborder plusieurs thèmes liés à l’adolescence : le regard des autres, le regard que l’on a sur soi-même, ses relations à autrui… jusqu’à une révélation un peu plus importante fasse son apparition…

Secrets.com plaira forcément filles qui se retrouveront forcément à un moment ou à un autre au travers de l’une des héroïnes du roman. Et oui, à douze ans, on a presque toutes et tous les mêmes préoccupations ;-)

Je vous renvoie au blog de l'auteur où vous pourrez suivre son actualité et retrouver ses autres publications.

vendredi 3 avril 2009

Mon père a disparu / Cathy Ribeiro, ill. par Aurélien Débat

mon père a disparu

« Quand un papa disparaît brusquement sans qu’on sache pourquoi, qu’il ne donne plus de ses nouvelles et qu’on ne peut pas aller le voir, c’est que… »

Voilà la question que se pose sans cesse le jeune héros de ce roman qui doit faire face à la subite disparition de son père et au silence de sa mère. Cette dernière essaie maladroitement de préserver son garçon d’une dizaine d’années en lui cachant la vérité sur son père. Elle préfère donc parler d’un grand voyage alors qu’ils n’ont pas de nouvelles de lui et que sa valise est toujours dans l’armoire. Le jeune garçon va donc envisager toutes les possibilités possibles et inimaginable sauf la bonne : la prison.

Ce court roman aborde donc de manière subtile le thème de la prison. Comment vivre quand un papa est en prison ? Cathy Ribeiro retranscrit très précisément tout ce qui peut se passer dans la tête d’un jeune garçon face à une telle situation : ses doutes, le choc de la nouvelle, la prise de conscience qu’il doit aider sa mère à surmonter cette douloureuse épreuve. Elle montre aussi que vouloir cacher la vérité à un enfant n’est pas toujours la meilleure chose à faire car cela risque provoquer au final plus de troubles.

Les illustrations drôles et tendres d’Aurélien Débat viennent dédramatiser le récit et aider à la compréhension.

Mon père a disparu fait partie de la sélection du Prix des incos pour les CE2-CM1.

Mon père a disparu / Cathy Ribeiro, ill. par Aurélien Débat aux éditions Actes sud junior

lundi 30 mars 2009

Le Journal de Zoé Pilou / Christelle Guénot

Zoe_Pilou.jpeg

C’est encore grâce au prix des incorruptibles que j’ai découvert ce roman et par la même occasion la collection « J’ai la Terre qui tourne » ! Cette collection a pour objectif de faire découvrir différents pays par le biais de journaux illustrés. Dans le cas de ce roman, comme son titre l’indique ;-) c’est à Cuba que nous partons.

La mère de Zoé est partie pour se ressourcer dans son île natale de Cuba. Mais son séjour s’éternise un peu, si bien que Zoé et son père décident de partir la rejoindre là-bas. Zoé va donc découvrir le pays dont sa mère lui a tant parlé depuis qu’elle est toute petite, une île haute en couleurs et en surprises.

Ce journal est une excellente idée pour faire découvrir de manière intelligente un pays à des enfants. L’auteur a essayé de se mettre à la place d’une enfant de douze ans et de retranscrire touts ses émerveillements. Christelle Guénot a su trouver une écriture à la fois simple et entraînante. Le récit de ce voyage est agrémenté de belles aquarelles.

zoé pilou ill.

Christelle Guénot est surtout connue pour ses carnets de voyages. Je vous renvoie à son site Internet.

Le journal de Zoé Pilou à Cuba / Christelle Guénot aux éditions Mango Jeunesse, collection « J’ai la Terre qui tourne »