blogoclub.jpg

Pour cette session estivale du Blog-o-club, la littérature haïtienne était à l’honneur avec le roman de Dany Laferrière : Le charme d’une après-midi sans fin.


Charme des après-midi Une lecture bien agréable par cette chaleur caniculaire (on approche des 30°C en Bretagne !!!). Il s’agit d’un roman autobiographique où Dany Laferrière nous parle de son enfance à Petite-Goâve où il vivait avec sa grand-mère. La maison de Da (la grand-mère de Vieux Os) est une sorte de théâtre où tous les habitants de Petit-Goâve ou presque viennent la consulter pour tout et n’importe quoi. Vieux Os, lui, est en quelque sorte le messager de sa grand-mère, courrant à travers toute la ville pour porter des messages aux uns et aux autres. Le charme des après-midi sans fin nous permet de découvrir la vie de cette petite ville haïtienne avec tous ses personnages hauts en couleur qui se connaissent tous les uns les autres. De Thérèse la future mariée à Vava qui fait battre le cœur de Vieux Os. Le roman s’achève au moment où Vieux Os quitte Petit-Goâve pour aller rejoindre sa mère à Port-au-Prince alors qu’un renversement politique semble se dessiner. Il faudra donc lire L’odeur du café pour connaître la suite…

J’ai trouvé cette lecture vraiment très agréable. On se laisse porter par l’écriture emprunte de nostalgie de Dany Laferrière. On sourit face à la naïveté de Vieux Os, on tremble face aux problèmes politiques, on écoute les récits de Da comme s’il s’agissait de notre propre grand-mère. Merci encore au blog-o-club pour cette belle découverte !

Le charme des après-midi sans fin / Dany Laferrière aux éditions du Serpent à plumes