blogoclub.jpg

J’avais laissé passé plusieurs sessions du Blog-o-club et en réactivant ce blog il y a quelques semaines, je ne pensais plus participer à ce club de lecture, qui est pourtant l’occasion de faire de belles découvertes mais qui était synonyme de contrainte… Et pourtant je n’ai pas pu résister d’y participer à ma manière. (Rien de tel que la liberté pour avoir envie de faire plein de choses !)


roman de monsieur de Molière

Ce mois-ci, la Russie était à l’honneur avec le roman de Boulgakov : Le maître et Marguerite. Mais ni la médiathèque, ni la librairie ne l’avait... Alors que je me demandais si j’allais le commander, je suis tombé sur Le roman de monsieur de Molière qui ma fort intéressé. Mikhaïl Boulgakov qui était passionné de théâtre, a consacré ce livre à nous raconter la vie de Molière de façon plutôt vivante.

Je connaissais déjà assez bien les grandes lignes de la vie de Molière pour avoir étudié plusieurs de ses pièces au cours de mes études ; mais j’y ai appris (et révisé) beaucoup de choses tant sur sa vie personnelle que sur la genèse de son œuvre. En choisissant d’écrire un roman et non une biographie, Boulgakov prend la liberté de s’adresser directement aux personnages du livre, de retranscrire des dialogues entre Molière et ses acteurs, amis ou avec Louis XIV. Alors, certes, on peut se poser la question de la fiabilité des sources de Boulgakov. On peut. Mais j’y ai renoncé et j’ai dévoré la vie de Molière avec beaucoup de plaisir ! Et dans la mesure où j’ai envie de relire certaines pièces de ce grand homme de théâtre, je pense que Boulgakov a réussi sa mission !

Pour les autres billets du Blog-o-club, je vous renvoie aux billets de Sylire et Lisa.