lettre_a_helga.jpg

La Lettre à Helga est le livre que j’ai reçu dans le cadre du Match de la rentrée littéraire, organisé par Price Minister. J’avais choisi un peu ce titre au hasard, pour découvrir un peu plus la littérature islandaise.

Hélas ! le charme n’a pas du tout opéré chez moi. La longue lettre d’amour de Bjarni n’a pas su m’émouvoir. Il faut avouer que c’est une lettre un peu particulière puisque Bjarni est maintenant un homme âgé et qu’il profite de cette lettre pour expliquer à Helga qu’elle a toujours été l’amour de sa vie mais qu’il se devait d’être fidèle à sa femme. Il faut également mentionner que Bjarni est éleveur de brebis au fin fond de l’Islande et que ses métaphores amoureuses sont fortement inspirées de ce milieu un peu rustre ; ce qui donne une poésie un peu particulière

L’impression que je garde de cette lecture (et je dois vous avouer que j’ai lu le dernier quart en diagonale…), c’est que cet homme n’a pas su rendre heureux ni Helga ni sa femme et qu’il ne peut garder au fond de lui que des regrets de ces amours ratées.

Si vous vous promenez sur les blogs voisins, vous pourrez constatez que je ne suis pas la seule à être passé à côté de cette lecture mais vous pourrez aussi constater que d’autres ont vraiment beaucoup aimé cette histoire d’amour un peu particulière et qu’ils ont su être lus réceptifs que moi aux descriptions de la nature islandaise.

Cette lecture était commune avec [Fransoaz|http://bevanhalennebzh.over-blog.com/article-la-lettre-a-helga-de-bergsveinn-birgisson-120998934.html] et elle était faite dans le cadre du match de la rentrée littéraire organisé par Price Minister. Je dois donc noter cette lecture, moment très cruel pour moi car j’aurais vraiment voulu apprécier ce grand classique de la littérature islandaise. C’est donc un modeste 11/20 que je lui attribue.