Bon, je ne sais pas s'il me reste des lecteurs ici ? Non ? Ah si ! je crois apercevoir quelqu'un au fond de la salle...

Alors, comment vous résumer ces sept mois d'absence ? Euh... Biberons, couches, biberons, couches, fatigue et re-fatigue, manque de temps et surtout un petit garçon de maintenant 4 ans. Eh oui, j'ai enfin compris pourquoi tout été si compliqué depuis 4 ans ! Pourquoi je n'arrivais pas à tout faire alors que beaucoup de mamans y parviennent (à peu près). Mon fils est un enfant difficile (et ça je l'ai compris quand sa petite soeur a commencé à dormir 5 heures d'affilés dès la maternité ! Lui, ne tenait même pas deux heures !!!) Il est adorable, drôle, loin d'être bête mais demande une attention de tous les instants. Impossible de lui faire comprendre qu'il n'est pas tout seul au monde et que je ne suis pas sa chose. Alors depuis sept mois, la naissance de ma fille, m'a, certes, demandé du temps et de l'énergie, mais mille fois moins que son frère ! Des bébés comme ma fille, j'en souhaite à tout le monde : elle dort plutôt bien, rigole et rit tout le temps et commence à s'occuper toute seule ! Bon, tout cela étant dit, pas question de me le changer mon petit garçon ! Je vous ferez grâce du "mes enfants sont la prunelle des yeux", mais je n'en pense pas moins !

Sinon, toujours pas de billet littéraire d'écrit. Très peu de lectures ces huit derniers mois. Mais il y en aura au moins un de prévu ces prochaines semaines puisque je n'ai pas résisté à la tentation de participer aux matchs de la rentrée littéraire de Price Minister. Et je suis ravie à l'idée de bientôt découvrir le dernier Benameur, Otages intimes !!! Et j'espère sincèrement trouver un peu plus de temps pour lire et échanger avec vous ici, ou sur vos blogs (que j'ai pas mal délaissé même si je passe de temps en temps chez vous). Et puis, j'aimerais bien remettre la littérature jeunesse à l'honneur ici. Je n'ai pas commenté d'album depuis longtemps alors que de petites pépites me passent entre les mains régulièrement. Je ne sais pas de qui tient mon fils mais il adore les livres et les livres-cd. Et j'ai bon espoir que ma fille soit pareil lorsque je la vois frétiller à la vue d'un livre !

Bon, et si j'arrêtais un peu de raconter ma vie et que je me mettais à écrire un petit billet digne de ce blog ? Car oui, je l'avoue, il doit bien y avoir aussi un peu de fainéantise derrière ce long silence...

A très vite !