Mot-clé - Je lis aussi des albums

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 20 octobre 2010

Un petit tourbillon de colère – Charlotte Demanie & Barbara Brun

petit tourbillon de colère

Un petit tourbillon de colère est un album magnifique. Il s’agit de l’histoire d’une petite fille absolument détestable. Jamais contente, elle tape du pied pour montrer son mécontentement, et se montre particulièrement cruelle avec son petit frère qu’elle ne supporte pas. Mais un beau jour, sa grand-mère tente de la faire changer en lui faisant boire une potion bien particulière, une potion qui va lui permettre de changer de peau l’espace de quelques instants pour devenir une flûte de bois ou un lama ou même Sandro. Ces expériences lui permettront peut-être de voir le monde autrement…

Cette belle histoire est accompagnée des jolies illustrations de Barbara Brun aux teintes chaudes et douces.

Un petit tourbillon de colère – Charlotte Demanie & Barbara Brun aux éditions Grecko

Album lu dans le cadre "Je lis aussi des albums", organisé par Hérisson08

Je lis aussi des albums

vendredi 15 octobre 2010

Le petit voleur - Edouard Manceau

Petit voleur

Eh oui ! Encore un album d’Edouard Manceau ! Ce n’est pas de ma faute, je ne peux pas résister à ses albums qui sont si différents les uns des autres. La dernière fois, je vous avais parlé de Ca se peut ou ça se peut pas, un album grand format dont les illustrations étaient faites de découpages. Cette fois-ci, il s’agit d’un petit album cartonné avec des rabats à l’intérieur.

Tout en noir et orange et en formes géométriques, cet album très très visuel joue avec les caches, comme si derrière le rabat se trouvait une boîte ; L’illustrateur y dépose différents éléments : une lune, une orange, des bouts de ficelle… mais tout disparaît au fur et à mesure… jusqu’à ce qu’apparaisse le fameux petit voleur.

C’est simple mais drôlement efficace. Les adultes se retrouvent comme des enfants, en train d’essayer de deviner ce qu’on trouvera derrière chaque rabat !

Le petit voleur est le troisième album qu’Edouard Manceau produit dan ce format. Il y a deux ans, je vous avais parlé de Nom d’un champignon. Et l’année dernière est sorti Famille Gribouillis, un album sur le thème de la naissance (je vous renvoie au billet de Gaëllou qui parle aussi de Petit voleur d'ailleurs). Edouard Manceau a un véritable don pour utiliser les formes les plus simples et nous faire rêver, petits et grands !

Album lu dans le cadre "Je lis aussi des albums", organisé par Hérisson08

Je lis aussi des albums

mercredi 13 octobre 2010

Cache-cache – Constanze v. Litzing

cache cache

Cache-Cache est un très joli album destinés aux petits. A travers de magnifiques illustrations, l’enfant va devoir retrouver des animaux de la jungle dissimulés dans la double page. Un jeune lion cherche à attraper les animaux de la jungle mais ces derniers savent se dissimuler à travers les feuillages ! A l’enfant d’observer l’illustration pour reconnaître l’animal en question.

Les couleurs et les illustrations sont vraiment magnifiques dans des tons vert et ocre. Je vous renvoie à l’article de Ricochet qui sait mieux parler que moi des techniques utilisées par l’illustratrice. Et si cet album vous plaît, sachez qu’il existe une suite C’est moi le meilleur.

Cache-cache – Constanze v. Litzing aux éditions La Joie de lire

Album lu dans le cadre "Je lis aussi des albums", organisé par Hérisson08

Je lis aussi des albums

lundi 11 octobre 2010

Ca se peut ou ça se peut pas ? – Edouard Manceau

Allez, pour ces prochains jours, je vous propose une petite cure de littérature pour les tout petits. Je me rends compte que les livres destinés à la petite enfance sont très peu commentés alors qu’il existe de petits bijoux !

ca se peut ou ca se peut pas

Premier exemple : Ca se peut ou ça se peut pas ? d’Edouard Manceau. D’ailleurs, est-il nécessaire de présenter cet auteur illustrateur, qui propose des albums très chouettes et très variés qui plaisent beaucoup aux enfants et que les adultes prennent plaisir à raconter. Ca se peut ou ça se peut pas est un album grand format, ce qui n’est pas forcément très courant pour les tous petits, mais les illustrations faites de découpages méritaient bien de figurer en grand ! Le principe de cet album est bête comme chou mais très sympa, Edouard Manceau nous livre des situations incroyables et pose la fameuse question « Ca se peut ou ça se peut pas ? ».

Un exemple ? Deux chats siamois attachés par les moustaches. Ca se peut ou ça se peut pas ? Sur la double page figurent deux magnifiques chats vert pomme reliés par les moustaches ! Les illustrations sont simples, colorées et pleines de douceur.

Ca se peut ou ça se peut pas ? est un très bel album pour jouer avec les petits et les inciter à observer les illustrations.

Ca se peut ou ça se peut pas ? – Edouard Manceau aux éditions Milan

Album lu dans le cadre "Je lis aussi des albums", organisé par Hérisson08

Je lis aussi des albums

samedi 3 juillet 2010

Le roi des sables / Thierry Dedieu

Roi des sables

Il y a quelques temps, le Mercredi de l’album étaient consacré à Thierry Dedieu ; Je vous avais alors parlé de Yakouba et Kibwé. Dans le Roi des sables, Dedieu s’essaie à un tout autre exercice : celui de la photographie et des châteaux de sable ! Et là encore, c’est une totale réussite, tant au niveau de l’histoire que de l’illustration. On assiste en effet à une discussion entre le Roi des sables et le Roi des bois où le Roi des sables fait visiter son château au Roi des bois en soulignant la beauté du lieu mais aussi sa fragilité, notamment au moment de l’équinoxe où la mer détruit le château. Le Roi des bois s’offusque que le Roi des sables ne cherche pas à combattre la mer. Mais le Roi des sables montre toute sa sagesse : « J’ai appris que la mer se laissait admirer mais jamais dompter ». Si seulement nous pouvions en prend du grain de sable !!!

Et l’album en lui-même est aussi un petit bijou. Les sculptures de bois et les châteaux de sable sont magnifiques. En l’ouvrant j’ai été surprise de constater un décalage entre la forme et le fond. L’album est cartonné mais ne s’adresse pas aux tout petits. Et en le refermant, je constate que j’aime bien ce grand format cartonné qui donne de l’épaisseur et du maintien à ces belles photos.

Bref, un grand coup de cœur !

Lu dans le cadre du défi Je lis aussi des albums

Je lis aussi des albums

lundi 28 juin 2010

Gros pipi / Emile Jadoul

Gros pipi

Aujourd'hui, je suis tombée sur le dernier album de Jadoul (maintenant que je travaille en section adulte j'ai pris du retard dans le suivi de la production jeunesse...). Et comme toujours j'ai beaucoup aimé !

Au premier coup d'oeil, je n'avais pas reconnu le dessin de Jadoul avec ce petit pingouin dessiné au crayon noir. Par contre, on reconnaît très vite son humour ! Toutes les nuit le petit pingouin réveille ses parents pour aller faire pipi. Et lorsqu'il fait l'effort d'y aller seul pour laisser dormir ses parents... Non, je ne peux pas vous en dire plus car ça enlèverait une partie de la magie de l'histoire.

Gros pipi est un album drôle avec un dessin tout en douceur comme Emile Jadoul sait si bien les faire !

Lu dans le cadre du défi Je lis aussi des albums

Je lis aussi des albums

jeudi 6 mai 2010

Quand nous aurons mangé la planète / Alain Serres et Silvia Bonanni

quand nous aurons mangé

J'ai découvert le travail de Silvia Bonanni avec son album "Il faut une fleur". Très bel album, très visuel où l'on suit toutes les étapes nécessaire avant de fabriquer une table. Pour avoir une table, il faut du bois. Pour avoir du bois, il faut un arbre...

Cette fois encore, Silvia Bonanni participe à un très beau projet : celui d'attirer notre attention sur la nature et tous les risques qu'on lui fait prendre, et dénoncer notre société de consommation où l'argent est roi. Quand il n'y aura plus rien sur la planète, à quoi pourra bien nous servir tout l'argent que nous aurons accumulé ?

J'ai beaucoup de mal à décrire les illustrations de Silvia Bonanni. Elle utilise la technique du collage, mais elle la maîtrise si bien qu'elle parvient à exprimer énormément de choses. Ses collages sont très expressifs et poétiques, elles parviennent, tout en douceur à donner mauvaise conscience au lecteur adulte. Cet album s'adresse en effet, autant aux enfants qu'aux adultes. Chacun y reçoit le message correspondant à son taux de responsabilité face à la destruction de notre chère planète.

Un magnifique album plein d'intelligence !

Quand nous aurons mangé la planète / Alain Serres et Silvia Bonanni aux éditions Rue du monde

Album lu dans le cadre du challenge proposé par Herisson :

Je lis aussi des albums

mardi 9 mars 2010

Je suis une fée (mais pas tout le temps) / Pierre Grosz et Elsa Oriol

je suis fée

Un petit album sur les fées rien que pour le plaisir ! Une petite fille se rend compte qu’elle parvient à transformer des choses certains jours. Elle s’amuse alors à changer les coccinelles de couleur ; mais lorsqu’elle veut transformer la modeste robe de sa meilleure amie le jour d’une grande fête, rien ne se passe…

Si je n’ai pas trouvé le texte sensationnel, j’ai beaucoup aimé les illustrations d’Elsa Oriol pleines de douceur et de poésie. Un joli album sur les thèmes des fées et de l’amitié, un album qui fait du bien en somme.

Elsa Oriol est d’ailleurs l’illustratrice (notamment) de deux autres albums que j’aime beaucoup : Dix petits poussins et La Nouvelle. Je vous laisse visiter son site Internet et découvrir son magnifique travail !

Je suis une fée (mais pas tout le temps) / Pierre Grosz et Elsa Oriol aux éditions kaléidoscope

Et un deuxième album dans le cadre du challenge "Je lui aussi des albums" organisé par Hérisson08.

Je lis aussi des albums

mercredi 24 février 2010

Y a une pie dans l'poirier… / Martine Bourre

Je lis aussi des albums

Ya une pie J’inaugure aujourd’hui mon challenge « Je lis aussi des albums » avec une illustratrice, une collection et une maison d’édition que j’apprécie énormément : un album de Martine Bourre, publié dans la collection « A petits petons » aux éditions Didier Jeunesse. Cette collection remet au goût du jour les comptines de notre enfance en leur offrant de magnifiques illustrations et en inventant des suites à ces ritournelles. Après Ainsi font, Ah ! les crocodiles, Une poule sur un mur… c’est au tour de Y a une pie dans l'poirier d’être mis à l’honneur. Pour cela, Martine Bourre a abandonné sa technique de collage (je vous renvoie à son album Le Loup et la mésange pour découvrir cette technique) pour celle de la peinture. Comme pour le loup et la mésange, elle a choisit d’utiliser le livre dans toute sa hauteur pour représenter les arbres dans toute leur grandeur. Avec une palette très chaude, Martine Bourre nous donne à voir la nature sous ses plus belles couleurs !

A lire et à chanter à tue-tête toute la journée !

"Y a une pie dans l'poirier, j'entends la pie qui chante.
Y a une pie dans l'poirier, j'entends la pie chanter.
J'entends, j'entends, j'entends la pie qui chante,
J'entends, j'entends, l'entends la pie chanter."

Y a une pie dans l'poirier / Martine Bourre aux éditions Didier Jeunesse